Enquêtes fédérales visant Donald Trump

L’US Attorney General Merrick B. Garland a annoncé le 18 novembre 2022 la nomination d’un ancien procureur de carrière du ministère de la Justice et ancien procureur en chef du tribunal spécial de La Haye, Jack Smith, au poste de conseiller spécial [un procureur spécial] chargé de superviser deux enquêtes criminelles en cours. La première est l’enquête, telle que décrite dans les documents judiciaires déposés dans le district de Columbia, visant à déterminer si une personne ou une entité a illégalement interféré avec le transfert de pouvoir à la suite de l’élection présidentielle de 2020 ou la certification du vote du collège électoral qui a eu lieu le 6 janvier 2021 ou autour de cette date. Le second est l’enquête en cours impliquant des documents classifiés et d’autres dossiers présidentiels, ainsi que l’obstruction possible de cette enquête, référencée et décrite dans les documents judiciaires soumis dans une affaire en cours dans le district sud de la Floride.

« Sur la base des récents développements, y compris l’annonce de l’ancien président qu’il est candidat à la prochaine élection présidentielle, et l’intention déclarée du président en exercice d’être également candidat, a déclaré à la presse Merrick Garland, j’ai conclu qu’il est dans l’intérêt public de nommer un conseiller spécial », a déclaré l’US Attorney General Garland. « Une telle nomination souligne l’engagement du ministère en faveur de l’indépendance et de la responsabilité dans des affaires particulièrement sensibles. Elle permet également aux procureurs et aux agents de poursuivre leur travail avec célérité, et de prendre des décisions indiscutablement guidées uniquement par les faits et la loi.

Bien que le conseiller spécial ne soit pas soumis à la supervision quotidienne d’un fonctionnaire du ministère, il doit se conformer aux règlements, procédures et politiques du ministère. Je veillerai à ce que le conseiller spécial reçoive les ressources nécessaires pour effectuer ce travail rapidement et complètement. Compte tenu du travail accompli à ce jour et de l’expérience de M. Smith en matière de poursuites judiciaires, je suis convaincu que cette nomination ne ralentira pas l’achèvement de ces enquêtes. Les hommes et les femmes qui poursuivent ces enquêtes se conduisent selon les normes de professionnalisme les plus élevées. Je ne pourrais être plus fier d’eux. Je crois fermement que les processus normaux de ce département peuvent traiter toutes les enquêtes avec intégrité. Et je crois également que la nomination d’un conseiller spécial à ce stade est la bonne chose à faire. Les circonstances extraordinaires présentées ici l’exigent. M. Smith est le bon choix pour mener à bien ces affaires de manière impartiale et urgente ».

Le conseiller spécial Smith a démissionné de son poste de procureur en chef du tribunal spécial de La Haye chargé d’enquêter et de juger les crimes de guerre au Kosovo.

Nomination du Conseiller spécial Jack Smith by Pascal Mbongo on Scribd

Pour faire suite à sa nomination, le conseiller spécial Jack Smith a fait la déclaration suivante :

« J’ai l’intention de mener les enquêtes qui me sont confiées, ainsi que les poursuites qui pourraient en résulter, de manière indépendante et dans le respect des meilleures traditions du ministère de la Justice. Le rythme des enquêtes ne s’arrêtera pas et ne fléchira pas sous ma direction. Je ferai preuve d’un jugement indépendant et ferai avancer les enquêtes de manière rapide et approfondie, quelle que soit l’issue que les faits et la loi imposent  ».

Mentions légales | Conception et réalisation: Lucien Castex | Plan du site | Accès restreint